Adresse
Téléphone
 

SAISON 2014-2015

La saison 2014-2015 a été parsemée d’embûches, ponctuée de blessures tenaces et de départs inattendus :
  • Pour sa deuxième saison en Nationale 2, notre jeune équipe a du faire face aux blessures de Daniel, Jean-Charles et de Margaux en fin de saison. Le maintien fût long à se dessiner et il a été acquis grâce au courage et à la combativité de nos jeunes.
  • Nos équipes régionales (R3 et R1) ont dû batailler dur pour garder leur place parmi l’élite régionale. Mission accomplie pour la R1. La R3 descend au niveau départemental.
  • Deux de nos trois cadres techniques salariés nous ont quitté au cours de la saison – Jimmy Prudor en septembre 2014 et Cyril Bouvet en janvier 2015.
  • Nous avons commencé la saison en étant douze associations. Nous la terminons à 10 associations avec le départ du BCPF Romagné Saint Sauveur et du BCPF Gosné.
  • Une page d’histoire du BCPF se tourne définitivement avec notre départ des locaux du collège Jeanne d’Arc de Fougères, le berceau historique du BCPF.
 
Mais au milieu de toutes ces difficultés, le BCPF a su garder le cap et maintenir une vraie dynamique associative en poursuivant son objectif du développement de différentes pratiques du badminton :
  • Notre créneau « handibad » a explosé cette saison en accueillant jusqu’à huit sportifs en situation de handicap. Ils ont participé cette saison aux deux championnats de France Para-badminton – 2014 à Colomiers et 2015 à Bourges. Ils en reviennent avec plusieurs médailles de bronze et l’envie de continuer à progresser.
  • Nous avons organisé une fois de plus un TNJ (septième consécutif), le Tournoi National, la sortie au Super Series, la finale du TDP jeunes et, pour la première fois, la phase une du championnat de France des Comités Départementaux.
  • Au niveau des résultats individuels, Margaux Jovelin a participé au tableau final de championnat de France senior et Thomas Roszczypala a obtenu une médaille de bronze au championnat de France jeunes.
  • Plusieurs de nos jeunes ont participé, via inscription club, au TIJ de Clisson et à celui d’Argentan. Ils y ont obtenu de très bons résultats. Un vrai collectif « élite jeunes » soutenu par les parents investis et motivés est né à cette occasion.
  • Un camp d’été à Saint Malo en partenariat avec le club de Saint Servan a été proposé à nos jeunes badistes.
  • Nous avons poursuivi les séances de découverte et les animations des temps périscolaires dans les écoles primaires de Fougères et dans le pays du Coglais.
  • Un travail de réflexion sur l’avenir du BCPF a été engagé cette saison au sein du club. Il devrait logiquement aboutir la saison prochaine à l’actualisation de notre projet associatif.
 
La saison 2014-2015 marque la fin du mandat de Zbigniew Roszczypala qui, au terme de quatre ans de présidence du BCPF, passe la main à Patrick Lopez.         

 Présentation
__________________________________

 Mot du président
______________________________

 Histoire du BCPF
________________________________

 Projet club
_________________________________

 Palmarès
___________________________________________________________________

SAISON 2013-2014

La saison 2013-2014 a été marquée par de nombreuses « premières » dans l’histoire du BCPF :
  • « 1 Challenge Bad’escrime » a été organisé en début de saison avec le Cercle d’Escrime du Pays de Fougères. C’était un évènement convivial en soutien aux associations « Ted-dit autisme » et « Vaincre la mucoviscidose ».
  • Pour la première fois dans son histoire, le TDP jeunes a été clôturé par une finale regroupant les meilleurs jeunes pré-compétiteurs du pays de Fougères. La finale a eu lieu fin juin dans la salle Justy Specker de Fougères.
  • Le traditionnel « Tournoi National » du BCPF a accueilli cette saison le tableau Para-badminton. Un stage réservé aux sportifs à mobilité réduite a été organisé par le club en amont du tournoi.
  • Pour sa première participation au championnat interclub Nationale 2, notre jeune équipe décroche une place sur le podium en terminant troisième sur six participants.
  • Quatre licenciés du BCPF ont suivi cette saison la formation d’arbitre et le stage d’organisation des compétitions.
  • L’émergence la saison passée d’une force nouvelle (il s’agit des licenciés de plus de 35 ans) a donné lieu à la création d’un « collectif inter-associatif vétéran » avec un entraînement mensuel à thème encadré par Michaël.
  • Après une intéruption, nous avons réussi à organiser à nouveau une sortie en groupe, en car, aux Internationaux de France, autrement dit « Super Series ». Une trentaine d’enfants et une dizaine d’adultes ont pu découvrir ainsi l’élite mondiale du badminton.
 
Toutes ces nouveautés ne nous ont pas empêché de poursuivre nos engagements habituels : l’organisation du TNJ (sixième fois consécutive), développement de la pratique scolaire, TDP jeunes et adultes, animation des stages, structuration de nos écoles de badminton.
Un troisième salarié en contrat avenir, Jimmy Prudor, a rejoint début septembre l’équipe technique du BCPF.
Malgré une légère diminution du nombre d’adhérents par rapport à la saison précédente (729 pour 772 en 2012-2013), le BCPF reste le plus grand club de France en termes d’effectif.
 

Saison 2012-2013

Pour beaucoup des licenciés, joueurs et amis du BCPF la saison 2012/2013 restera en mémoire, avant tout, comme celle de l’ascension de l’équipe une du club en Nationale 2. En effet, au terme de dix journées de championnat ICN3 avec 100% de victoires, notre jeune équipe composée exclusivement de joueurs formés au club a remporté les trois rencontres qualificatives pour la montée en N2. C’était un moment historique que nous avons pu vivre et savourer les 4/5 mai 2013 entourés de nos partenaires et des élus locaux.
 
La saison 2012/2013 a été riche en événements.
Le BCPF a fêté les 10 ans de son existence. Certes, nous n’avons pas réussi à réunir l’ensemble des 772 licenciés du club (ça aurait fait pourtant une magnifique photo), mais la journée des 10 ans du club a été une belle réussite inter-associative et intergénérationnelle.
La mutualisation des équipements sur le Pays de Fougères nous a permis de « délocaliser » le tournoi national dans les salles d’Antrain et de Tremblay.
Nous avons accueilli pour la cinquième fois le Trophée National Jeunes de badminton (TNJ). L’expérience de nos bénévoles, leur qualité d’accueil et leur disponibilité ont fait de cette manifestation une réussite sportive saluée par de nombreux participants et un temps fort pour notre vie associative.
Notre tournoi 100% féminin « Lady’s bad Cup » initié la saison dernière s’est transformé cette année en « Lady’s Parabadminton Cup » avec l’accueil de sportifs « handibad » venus de la France entière. La formule a séduit les participants et les spectateurs, malheureusement encore trop peu nombreux pour un tel évènement.
Nous avons obtenu cette année le label « Sport Handicap Bretagne » qui récompense les clubs accueillant des personnes en situation de handicap.
Partenaire de l’association Solibad, nous avons eu le plaisir et l’honneur de soutenir son action en accueillant à Fougères son ambassadeur, Maxime François, lors de son « autre tour de France ».
 
Notre identité d’un club formateur a été plus que jamais mise en évidence à travers de nombreuses actions menées dans le milieu scolaire et associatif. Ainsi, plus de 700 enfants de l’enseignement primaire privé et public de Fougères et de ses alentours ont pu découvrir la pratique du badminton.
La section sportive scolaire badminton (3SB) a été officialisée lors de la signature d’une convention de partenariat entre le Lycée Jean Guéhenno, le BCPF et l’Académie de Rennes.
Par ailleurs, l’équipe du lycée est devenue, pour la seconde année consécutive, vice-championne de France UNSS.
Nos écoles de badminton (EFB) ont continué de progresser quantitativement et qualitativement. Nos stages de perfectionnement proposés pendant les vacances scolaires ont accueilli de nombreux jeunes.
 
Sur le plan des résultats individuels, la saison 2012/2013 a été également ponctuée par des titres et des médailles dont le palmarès complet se trouve sur la page qui y est consacrée sur notre site internet.
La saison 2012/2013 a vu l’émergence au sein du BCPF d’une force nouvelle – des joueurs de plus de 35 ans, appelés communément les vétérans. Plusieurs soirées leurs ont été consacrées.
Benjamin Helbert, notre deuxième éducateur sportif salarié nous a quitté pour rejoindre l’équipe des éducateurs cantonaux du secteur Fougères Nord. Il a été remplacé par Cyril Bouvet.
 

En 2011-2012

Le BCPF organise une nouvelle fois Trophée Nationale Jeunes, cette fois-ci en partenariat avec le Lycée Jean Guéhenno qui nous met en location ses cuisines, self et foyer d’hébergement.C’est aussi l’année du départ de Christophe Hardy de la présidence du BCPF, après 8 années passées à consolider le club et à promouvoir le badminton dans le Pays de Fougères. C’est Zbigniew Roszczypala qui devient le nouveau président. L’année 2011 a vu également l’achèvement d’un long travail d’accompagnement associatif réalisé dans le cadre d’un Dispositif Local d’Accompagnement. C’était une remise en cause nécessaire pour pouvoir mieux avancer. Cette démarche nous a permis de clarifier les rôles de chacun et d’élaborer des outils améliorant notre fonctionnement associatif.L’année 2011 c’est aussi le développement des animations scolaires sur la ville de Fougères suite à la signature d’une convention entre le Codep 35 et l’Académie de Rennes dont l’objectif premier reste la promotion de badminton en milieu scolaire.L’embauche du deuxième salarié, Benjamin Helbert nous relance dans notre dynamique du développement. Avec le départ de l’association de  Bazouges la Pérouse, le nombre de licenciés avoisine en décembre 2011, 635 personnes.Cette année aussi sort le premier N° de Bad’news, bulletin d’info du BCPF. Une section scolaire est en marche au lycée et nous cherchons à en créer une autre au collège Thérèse Pierre. Groupama devient le partenaire principal du club. Nos jeunes lycéens sont consacrés les vice-champions de France en championnat scolaire UNSS et participent au championnat du monde au Portugal. Suivant la feuille de route établie dans le projet club, nous essayons d’initier d’autres publics à la pratique du badminton. Anthony entre dans le TOP 10 du jeune bénévolat français. C’est une grande satisfaction pour le BCPF.

 

En 2010-2011

Année un peu difficile pour le BCPF qui malgré tout organise le TNJ (Trophée national jeunes N°2) en association avec Javené avec le TOP24 français dans les catégories Benjamins, Minimes et cadets fouleront les cours de Justy Specker qui nous offrirons un super spectacle.


 

En 2009-2010

Intégration d'une nouvelle association avec Romagné/Saint Sauveur qui entre dans la coure du BCPF. Organisation de plusieurs temps fort dans la saison comme le Tournoi National relancé par Arnaud et organisé de main de maître, un TRJ (Trophée régional jeunes) , un TIJ (Trophée interégional jeunes), un TEJ (Trophée élite jeunes) et enfin un très beau championnat de Bretagne jeunes (CBJ) dans les trois diciplines du badminton qui verra Joris Messé, Margaux Jovelin, Thomas Roszczypala et Manon Flouriot sacré champion de Bretagne à Domicile.
Départ en fin de saison du deuxième salarié du BCPF pour un nouveau projet en Basse Normandie.
 

 

En 2008-2009

Embauche d'un deuxième salarié à plein temps Arnaud Hingant.  Thomas Roszczypala, Margaux Jovelin, Manon Flouriot intègreront le pôle espoir au CREPS de Dinard.
Organisation d'un TRJ (trophée régional jeunes) et d'un TIJ (trophée Interrégional jeunes).
Développement d'animation au sein des commune de saint Sauveur et de Romagné par Arnaud.
 

 

En 2007-2008

Sophie neveu première plume rouge de France
quelques temps plus tard se hissera au
qualification des frances séniors.


 

En 2006-2007

Le BCPF devient de loin le plus gros club de France en comptabilisant 780 licenciés. 2007 sera aussi une année chargé pour l'organisation d'évènement avec l'accueil du championnat de France Intercodep qui après beaucoup de travail de notre président Christophe Hardy fera de cette compétition aidée par les bénévoles de l'ensemble des associations du BCPF un succès et un fait marquant du BCPF avec une victoire à l'arraché davant le Rhône 8-7 pour le Comité d'Ille et Vilaine ! Sophie Neveu, Daniel Roszczypala, Margaux Jovelin, Manon Flouriot et Thomas Roszczypala feront partie des champions de france !
 
 

 

En 2005-2006

Trois nouvelles associations intègrent le BCPF ; Gosné, St Jean sur Couesnon et St Ouen des Alleux. Et le BCPF compte désormais 750 licenciés et devient le 1er club de France en terme d'effectifs loin devant le Racing Club de France (530). Le Centre de formation mis en place pour les jeunes commence à obtenir de bons résultats, puisque 2 jeunes participent régulièrement aux compétitions nationales, Sophie Neveu du BCPF Fougères et Daniel Roszczypala du BCPF St Etienne en Cogles. Le BCPF fête également en cette 3e saison son 1er classé A avec Pierre Guinnebault.
 

 

En 2004-2005

En septembre 2004, deux nouvelles associations rejoignent le BCPF,
St Etienne en Cogles et Fleurigné-La Chapelle, association qui a été
créée suite à une demande du maire de la commune… Lors de cette
deuxième saison, le club atteint les 510 licenciés. Le moment fort de
cette saison fut la venue à Fougères de l'équipe de France, avec la
numéro 2 mondiale Hongyan Pi, qui réalisa une démonstration devant
850 jeunes venus de tout le Pays de Fougères. A noter également
pour cette saison le titre de Champion de Bretagne seniors (A et B)
remporté par Pierre Guinnebault. Le BCPF créé une section handibad.
C'est aussi le lancement de Pass'Bad pour le Pays de Fougères et les
6 premières plumes rouge qui tombent !


 

LES DEBUTS DU BADMINTON CLUB DU PAYS DE FOUGERES

Historique du BCPF

Créer en 2003 et en seulement 3 ans, le Badminton Club du Pays de Fougères, avec ses 750 licenciés, est devenu le 1er club français de par ses effectifs en 2006. Quelles sont les clés d'une telle réussite ? Encore une histoire de potion magique au Pays des irréductibles Gaulois ? Non, derrière cette réussite, il y a tout simplement une histoire, des idées et encore des idées , des hommes passionnés, un véritable projet, beaucoup de réalisations et une volonté de communiquer…

Une Histoire

Le badminton dans le Pays de Fougères a débuté en 1989 avec la création du Badminton Club de Fougères (BCF). Très vite ce club se lance dans la compétition et se fait remarquer sur les terrains en Bretagne et même en France puisque le club évolua 6 ans en Nationale 3 (de 94 à 00). Puis 2 autres clubs sont créés sur le Pays à St Aubin du Cormier en 1992 et à Tremblay en 1996. Puis à la fin des années 90 le badminton se développe parallèlement par une pratique loisirs avec des clubs non affiliés à la Fédération Française, à St Georges de Chesné, Livré/Changeon, Le Loroux, Parigné… En 2000, on compte moins de 150 licenciés sur le Pays, avec des clubs affiliés partiellement (pour faire le championnat par équipes) ou non affiliés. Parallèlement au club de Fougères, les dirigeants , qui sont aussi comme dans beaucoup de clubs joueurs-capitaines-entraîneurs, s'essoufflent….

Des Idées

Pour relancer une dynamique, Christophe Hardy, président du BCF, lance en juin 2001, quatre grandes idées qui vont devenir les projets de la décennie. Il les résume ainsi : "Notre idée prioritaire était de se professionnaliser en embauchant un breveté d'état pour encadrer les entraînements, répondre aux attentes des adhérents et soulager les bénévoles. Pour y arriver, une deuxième idée s'est imposée, à savoir la création d'un club de Pays, pour mettre nos forces en commun et avoir ainsi plus de moyens. Le troisième axe du projet était d'ouvrir une section sportive scolaire badminton, pour devenir un vrai centre de formation pour les jeunes. Enfin le dernier projet, pas encore réalisé, était d'arriver à disposer d'une salle spécifique badminton, pour disposer d'un vrai outil de développement."

Des Hommes

L'idée de création d'un club de Pays est donc lancée, il faut maintenant des hommes qui s'impliquent pour le réaliser. Un comité de pilotage est donc créé en octobre 2001 avec Christophe Hardy, Michaël Erabit qui est arrivé -suite à une reconversion professionnelle- en septembre 2001 au club de Fougères pour entraîner, et que le projet séduit de suite. Se joignent à eux les trois éducateurs sportifs départementaux du Conseil Général, Miguel Lemée, Joël Michel et Didier Renaut qui a une culture badminton et qui est à l'origine de la création de 4 clubs badminton sur le Pays. Ce comité va se réunir régulièrement pour définir les objectifs du club de Pays et mettre au point une stratégie. Puis à partir de mars 2002, les dirigeants des différents clubs sont conviés à des réunions de proximité afin de leur présenter le projet dans une démarche pédagogique et d'être à l'écoute de leurs attentes. Pendant cette phase, Michaël se forme au CREPS de Dinard pour obtenir son BE.

Le Projet

Ce comité va donc mettre au point le projet en définissant les objectifs du club de Pays. Didier Renaut, très impliqué dans ce projet, nous les rappelle : "Nous voulions mettre en réseau les adhérents badminton du Pays, pour répondre d'une part aux attentes des adhérents en leur proposant différents services et d'autre part pour faciliter la vie des dirigeants. Puis nous souhaitions former un seul club, afin de permettre à chacun de jouer à son niveau, d'augmenter le niveau de jeu et donc d'avoir des ambitions sportives. Enfin nous avions pour objectif de développer le badminton, en l'implantant dans de nouvelles communes et en le faisant découvrir aux jeunes dans les écoles."

La Création

Après presque 2 ans de travail, le Badminton Club du Pays de Fougères est créé le 26 juin 2003 en présence de Mr Tramier, Président de la Fédération Française, Mr Kernevez, Président de la Ligue de Bretagne, Mr Morel, Président du CODEP 35 et Mr Boudet, Adjoint aux Sports de Fougères. Mr Tramier fait remarquer à l'époque : "Nous constatons qu'une structure de badminton fait en moyenne 45 licenciés, ce qui n'est pas suffisant pour pérenniser les structures. D'où notre soutien à une idée très novatrice de mise en réseau par Pays pour permettre des embauches de cadres." Le BCPF est une union d'associations qui regroupe sept associations badminton du Pays de Fougères : Fougères, Livré/Changeon, Parigné, St Aubin du Cormier, St Georges de Chesné, Tremblay et Bazouges la Pérouse, club qui a été créé en trois mois, grâce à Didier Renaut. Chaque association garde son indépendance et son identité, mais chaque association dépend du BCPF et paie des cotisations à la structure mère. Les cotisations sont de deux sortes : une cotisation de 25 € par licenciés + une cotisation de 300 € l'heure-année de mise à disposition de l'entraîneur. La Fédération Française a un seul club affilié comme interlocuteur, le BCPF. Au niveau local, grâce au soutien de la Ligue de Bretagne et du Comité Départemental d'Ille et Vilaine, des solutions intelligentes sont trouvées. Ainsi deux équipes du BCPF évoluent au niveau régional. En revanche au niveau départemental, tous les clubs peuvent concourir sous leur appellation (exemple : BCPF Tremblay).

 

En 2003-2004

Avec ses 7 associations d'origine, le BCPF atteint les 406 licenciés pour sa première saison. En janvier 2004, Michaël Erabit est embauché à temps complet par le BCPF. Lors de cette première saison, le BCPF créé les Trophée de Pays pour les jeunes et le Championnat de Pays par équipes pour les adultes.

 

En 2002-2003 (année pré-BCPF)

L'Evolution

la Fédération recense 200 licenciés sur le Pays.